5 magnifiques histoires d’amour de veritables gens que je connais

5 magnifiques histoires d’amour de veritables gens que je connais

Les histoires d’amour, on adore ca. Mais au moment oi? et puis elles sont vraies, c’est encore plus !

On n’y fait pas toujours attention mais on connait l’ensemble de des gens, parents, collegues ou amis, qui vivent une jolie histoire d’amour. Et quand on y crois, qu’on soir en couple ou celib, ca fera du bien. Car ces histoires, ce ne semblent aucun simples recits. Mais aussi des sentiments reels et beaux qui nous envoie de la chaleur mais aussi deux lecons, nous aidant a etre plus sereine via rapport a l’amour, ainsi, nous enjoignant a aimer i  nouveau plus extri?mement et bien plus. Alors, aujourd’hui, je vais vous raconter de 5 jolies histoires de amis.

Chapitre 1 : L’amour reste un long fleuve tranquille

Faire mes grands-parents paternels : Simone (82 annees) et (Fernand, 90 ans)

Les grands-parents se seront rencontres un hiver tres froid, en plein Aveyron. Tout franchement apres avoir fini ses etudes de prof de francais, la grand-mere reste allee dans un hameau a 30 km de sa metropole afin d’effectuer un remplacement d’une semaine au sein d’ un college ou enseignait notre grand-pere, alors prof d’histoire. Pour lui, ca fut le coup de foudre. Notre deuxieme jour, il invitait la grand-mere a bouger. A J’ai fin d’la semaine, ma grand-mere avait fini son remplacement. De retour 30 km plus loin, dans sa ville natale.

Mais voila, ils etaient tombes amoureux !Alors, pendant 2 mois, malgre le froid, mon grand-pere a fera ces 30 kilometres chaque samedi pour voir sa douce (ce qui etait « ose » pour l’epoque, decouvert qu’ils se frequentaient sans etre maries). A Paques, il a reclame sa main a mon arriere grand-pere. Le 4 juillet, ils se dirent oui devant l’autel.

Aujourd’hui, 63 annees plus, ils s’aiment encore tendrement, s’embrassant souvent, se faisant des calins et surtout prenant grand soin l’un de l’autre. Continue reading “5 magnifiques histoires d’amour de veritables gens que je connais”